Que sont les JMJ ?


Jean-Paul II avait adressé aux jeunes, au soir de son élection le message suivant : "Vous êtes l’avenir du monde et l’espérance de l’Église". En 1984, Jean-Paul II invitait les jeunes à se rassembler à Rome, afin de célébrer un jubilé spécial pour la jeunesse. Ce premier rendez-vous réunit près de 300’000 participants. À cette occasion, Jean-Paul II leur confia la Croix de l’Année Sainte, devenue la Croix des JMJ.

 

En 1985, année déclarée Année Internationale de la Jeunesse par l’ONU, 450’000 jeunes participent à Rome à un rassemblement sur le thème : "Soyez toujours prêts à rendre compte de votre espérance." 1P 3, 15.

 

C’est le succès de ces deux grands rassemblements qui a encouragé Jean-Paul II à créer officiellement les JMJ en 1987.

 

Les Journées Mondiales de la Jeunesse (JMJ) sont un événement annuel destiné à la rencontre des jeunes du monde entier. Célébrées localement chaque année, les JMJ prennent tous les deux ou trois ans une dimension internationale en se déroulant dans une grande métropole. Les jeunes du monde entier se réunissent alors, dans la joie, avec le Pape.

 

Jean-Paul II voulait, grâce aux JMJ, rejoindre les jeunes, leur manifester la confiance de l’Église et leur transmettre sa foi en Jésus-Christ ainsi que son attachement à l’enseignement des Évangiles. Benoît XVI comme François ont, dès leur élection, exprimé leur bienveillance pour la jeunesse en prolongeant l’intuition de leur prédécesseur.

 

Les JMJ sont une "fête de la foi", à l’occasion de laquelle des jeunes de tous horizons et de tous pays se rencontrent pour faire l’expérience de l’Amour de Dieu. Les jeunes pèlerins des Journées Mondiales de la Jeunesse sont d’abord accueillis sur place, en famille ou en paroisse, lors des Journées en Diocèse. Ils convergent ensuite vers la métropole pour une semaine d’événements culturels et spirituels. La messe de clôture constitue le point culminant des JMJ, elle est présidée par le Saint-Père.